Pourquoi et comment pratiquer le bain dérivatif ?

Pourquoi et comment pratiquer le bain dérivatif ?

21 juillet 2020 0 Par Sarah

Actuellement, on assiste au développement de plusieurs pratiques de médecine douce pour la santé et le bien-être. Le bain dérivatif fait parti de ces pratiques. De nombreuses personnes confondent encore cette pratique avec le bain de siège alors que ce sont deux techniques différentes. Alors, qu’est-ce que le bain dérivatif ? Comment le pratiquer et quels sont ses avantages. Découvrez tous les réponses dans l’article ci-dessous.

Qu’est-ce que le bain dérivatif et comment le pratiquer ?

Le bain dérivatif est une technique naturelle qui vise à améliorer le fonctionnement général de l’organisme. Techniquement, cela consiste à refroidir et frictionner la zone comprise entre l’aine et le périnée. Pour la pratique, vous devez vous munir d’une bassine d’eau fraiche et d’une éponge. Vous devez donc vous asseoir sur un bidet, mouiller l’éponge, faire glisser l’eau à partir du pubis jusqu’au périnée en effectuant des frictions. En revanche, il faut garder le reste du corps bien au chaud. Pour que cela soit efficace, il faut le faire pendant 15 ou 20 min tous les jours. Pour les plus actifs, ce n’est pas aussi évident de dégager ce temps au quotidien avec un rythme soutenu. Heureusement, les progrès ont fait qu’il est possible de le pratiquer avec une poche bain dérivatif. Si vous préférez toutefois le faire avec la manière traditionnelle mais que vous n’avez pas le temps de le faire au quotidien, 3 ou 4 fois par semaine peut suffire.

Il est également possible de le faire même en hiver. Mais dans ce cas, vous pouvez utiliser de l’eau très tiède. Et en période chaude, il ne faut pas utiliser de l’eau glacée. En effet, pour que cela soit efficace, il ne faut pas avoir une sensation de froid mais seulement de fraicheur localisée.

Quels sont les bénéfices du bain dérivatif ?

Le principal objectif du bain dérivatif est d’activer les fascias. Ces derniers sont des fines membranes de l’organisme qui aident à drainer les toxines et les déchets vers les intestins pour les éliminer vers les voies d’excrétion.

De ce fait, le premier avantage du bain dérivatif est l’amélioration de la silhouette. Aussi, il faut noter que ce ne sont pas uniquement les toxines qui sont éliminés mais également les mauvaises graisses. Ainsi, cette pratique permet de perdre du poids. On connait tous l’effet d’une belle silhouette et de la régulation du poids chez les femmes. Cela contribue au bien-être de la personne.

Cela a aussi des impacts positifs sur l’insomnie ou encore les migraines. D’ailleurs, le bain dérivatif est excellent pour booster l’immunité. Ainsi, la personne qui le pratique aura moins de sensation de fatigue. Le bain dérivatif est également indiqué pour les différentes inflammations.

Mais malgré les bienfaits du bain dérivatif, ce ne sont pas tout le monde qui peut pratiquer le bain dérivatif.

Y a-t-il des contre-indications à la pratique du bain dérivatif ?

Le bain dérivatif est une pratique ancestrale et naturelle qui aide au bien-être général et est indiquée pour traiter certains symptômes d’un état inflammatoire chronique. En revanche, il y a quelques contre-indications.

Les personnes ayant subi une grosse intervention chirurgicale doivent s’abstenir de faire cette pratique. Il est également interdit pour les personnes atteint d’un épuisement physique grave. Les femmes enceintes ne doivent pas non plus recourir à cette technique malgré les sensations de fatigue ou d’insomnie causées par la grossesse. Enfin, les personnes portant un stimulateur cardiaque ne peuvent pas non plus le pratiquer. En effet, cela peut causer une tachycardie.

Le bain dérivatif doit être surtout considéré comme une hygiène de vie et non une pratique médicale. Ainsi, vous pouvez le faire au quotidien sauf si vous avez une de ces contre-indications.