Démonter son piano droit en 10 étapes

Démonter son piano droit en 10 étapes

24 octobre 2022 0 Par Thomas

Un piano droit est non seulement un instrument de musique valeureux, mais il est aussi très important pour son propriétaire, car il a une valeur sentimentale. De plus, il est encombrant et lourd, il peut peser entre 200 à 450 kg selon le modèle. Enfin, il est très fragile. De ce fait, son déplacement doit se faire avec prudence. Dans ces quelques paragraphes, vous saurez comment le démonter en toute sécurité.

Pourquoi faire appel à des déménageurs pour déplacer un piano droit ?

 

Un piano droit est fragile. Son vernis s’abîme facilement. De plus, à cause de son poids et sa taille, il sera difficile pour un particulier de le déplacer sans l’aide d’un professionnel. L’idéal est de faire appel à des déménageurs spécialisés dans le transport d’objets lourds. Ils disposent des matériaux nécessaires pour le déplacer en toute sécurité. De plus, s’il faut le démonter, ils possèdent le savoir-faire requis pour ce faire. Faire appel à des professionnels présente plusieurs avantages comme :

  • le gain de temps : avec leurs expériences, ils sauront agir correctement pour préserver l’intégrité du piano à toutes les étapes déménagement, depuis le démontage jusqu’au remontage ;
  • la sécurité : le démontage de cet objet se déroulera dans les meilleures conditions. De plus, vous n’aurez rien à craindre de sa sécurité. Toutefois, il est toujours préférable de surveiller les déménageurs en action pour plus de sûreté ;
  • l’utilisation des équipements appropriés : les professionnels du déménagement mobilisent tous les équipements utiles pour déplacer le piano tels que le monte-charge et le diable de transport. Ils sont souvent utilisés pour déplacer un instrument de musique lourd ;
  • le gain d’argent : c’est une solution économique, car vous allez investir dans la sûreté de votre objet. En effet, le coût de la réparation d’un piano est bien plus élevé que la prestation d’un professionnel.

Si vous prévoyez de déplacer un piano droit, vous pouvez voir les conseils suivants. Ils vous aideront à le démonter en toute tranquillité.

 

Comment démonter son piano droit ?

 

Le démontage d’un piano requiert de la patience et de la précision pour ne pas endommager ses pièces constitutives. Vous pouvez commencer par dévisser les éléments extérieurs pour comprendre son fonctionnement interne. Voici les étapes à suivre pour démonter votre piano droit :

 

Ouvrir le couvercle du clavier et celui du piano

Ces deux pièces sont faciles à ouvrir. Pour enlever le couvercle du clavier, glissez-le vers l’arrière et soulevez-le légèrement. Ensuite, poussez-le jusqu’à ce qu’il se bloque. Quant au couvercle en dessus du piano, il dispose de jointures. Vous n’avez qu’à soulever. S’il ne s’ouvre pas, cela signifie que des joints le maintiennent en place.

 

Détacher le bureau du piano pour exposer la harpe

Le bureau est la partie ou est posée la partition. Une fois le couvercle ouvert, vous remarquerez deux charnières. Elles sont placées de chaque côté du bureau. Vous devez les défaire pour pouvoir soulever le bureau du piano plus facilement. Vous aurez sûrement besoin d’aide, car le pupitre du piano est volumineux. Pour certains modèles, le bureau est fixé au corps du piano à l’aide de vis. Vous n’avez qu’à les retirer au préalable. Puis, enlevez également les vis situées à l’arrière du couvercle du clavier pour pouvoir le soulever.

 

Retirer le panneau inférieur pour entrevoir le mécanisme intérieur

Le panneau inférieur est la planche qui se trouve sous le piano, là où les pédales sortent. Il abrite une partie du mécanisme de l’instrument. Son mode de fixation n’est pas complexe. Habituellement, il est maintenu par une épingle ou un ressort que vous devrez enlever pour pouvoir ôter la planche.

 

Enlever le feutre du silencieux

Les cordes du piano s’appuient sur le feutre du silencieux. Le son est amorti sur ce dernier. Il est maintenu avec un écrou papillon sur un côté. Il vous suffit de le dénouer et de soulever le silencieux.

 

Dévisser les boulons sur les supports d’action

Les boulons se situent au-dessus du clavier. L’action du piano renferme les marteaux qui frappent les cordes. Elle est maintenue par 4 supports métalliques disposant de 4 vis à bouton. Tournez ces dernières lentement dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pour les retirer. Une fois les boulons supprimés, l’action n’est plus sécurisée.

 

Retirer le mécanisme d’action

Tirez le mécanisme d’action vers l’avant, avant de le soulever. Une fois les boulons dénoués, l’action est libre et peut se déplacer. Saisissez ensuite les 2 supports par le haut et tirez-les vers l’avant jusqu’à ce qu’ils atteignent un angle de 45 degrés. Soulevez l’action délicatement.

 

Soulever chaque touche du clavier

Les clés ne sont pas fixées. Elles reposent sur des broches. De ce fait, vous devez juste retirer chaque touche vers le haut pour ôter le clavier. Une fois le clavier et l’action supprimés, vous pourrez facilement accéder à la harpe du piano (c’est un grand cadre métallique fixé à l’arrière du piano, là où les cordes sont attachées). Elle possède des dizaines de cordes métalliques sous haute tension. De ce fait, il convient de faire très attention au moment de desserrer les cordes, car vous risquez de vous blesser les mains.

Vous pouvez toujours acheter des tourneurs de cordes pour vous faciliter la tâche. Ils s’apparentent à une perceuse. Ils s’enroulent autour du diapason pour permettre de desserrer et resserrer les cordes rapidement.

 

Dévisser le lit du corps du piano

Le lit du corps est fixé au piano avec une série de vis. Leur emplacement dépend du fabricant. En général, elles se situent au niveau du lit à clés.

 

Poser le piano sur le dos

A cette étape, il est préférable de basculer le piano sur le dos. L’objet étant volumineux, l’aide d’une ou deux personnes vous sera utile. Veillez juste à ne pas vous coincer les doigts sous le piano au moment de le déplacer.

 

Retirer les supports latéraux du piano

Les derniers éléments extérieurs du piano sont les deux planches situées sur chaque côté. Sur la plupart des pianos droits, c’est à ces endroits que les roues sont fixées. Dénouez toutes les vis, puis retirez les planches latérales. Il n’est pas nécessaire de retirer la harpe du corps du piano. Soyez juste prudent lors du transport.

 

Les problèmes du démontage de piano par soi-même

 

Il convient de savoir que le démontage d’un piano droit n’est pas une mince affaire. Vous devez solliciter l’aide de plusieurs personnes, car cette tâche requiert des efforts physiques. En effet, vous risquerez d’endommager le piano en procédant seul. Il peut se rayer, se plier ou se casser très facilement. Or, les dommages ne sont pas toujours réparables. C’est un procédé délicat. De plus, tous les projets ne sont pas les mêmes. Par exemple, les pianos neufs et les pianos d’occasion présentent de grandes différences.

Une fois qu’il est installé dans le nouveau logement, vous devez faire réaccorder votre instrument par un professionnel pour ne pas perdre en qualité sonore. Si vous abîmez certaines de ses pièces durant le déménagement, il risque de ne plus produire le même son qu’auparavant. De ce fait, pour déplacer un piano droit, il est plus judicieux de faire appel à un professionnel, car il possède de l’expérience en démontage et remontage de pianos. En revanche, si vous vous sentez capable de faire le travail seul, au moins faites appel à vos voisins ou vos proches pour vous aider.