Traduction de CV en anglais : les choses à savoir

Traduction de CV en anglais : les choses à savoir

14 juin 2019 0 Par Paula

Les candidats pourraient un jour postuler pour un poste basé à l’étranger. Le marché du travail ne cesse d’évoluer et les entreprises se développent souvent dans de nombreux pays. Vous passerez sûrement par la traduction de CV. Alors, comment réussir cette étape ?

Les bons gestes pour traduire un CV en anglais

De nos jours, la langue considérée comme officielle dans tous les pays étrangers, c’est l’anglais. Il est impératif de s’adapter à ce changement en se préparant à une candidature à l’international. En effet, la traduction de CV en anglais devient indispensable si vous souhaitez travailler dans un pays, autre que le vôtre. La première chose à savoir, c’est que traduire mot pour mot son CV est une grosse erreur. Vous risquez de faire des fautes graves d’orthographes et de changer complètement le sens d’une phrase. Utilisez un outil traducteur pour vous aider. C’est également l’occasion d’apprendre de nouveaux vocabulaires qui concernent l’emploi.

Pour les CV en anglais, vous pouvez rédiger une page. Les recruteurs anglo-saxons ne sont pas contre, au contraire, ils préfèrent les contenus plus détaillés. Si vous avez l’habitude de mettre une photo, oubliez cette option cette fois-ci. Pour de diverses raisons, cette pratique ne se fait pas aux Etats-Unis et dans d’autres pays européens. Toutefois, si vous tenez à en mettre une pour marquer l’esprit du recruteur, optez pour une photo dynamique, pas trop sérieuse. Puis, faites en sorte de ne pas vous tromper sur l’anglais britannique et l’américain. Vos phrases devront être parfaites pour prouver que vous maîtrisez cette langue. Consultez quelques exemples de CV en anglais sur Internet pour vous inspirer.

Comment créer un CV en anglais en termes de structure ?

La structure d’un CV en anglais n’est pas la même qu’en France. La traduction de CV ne suffit pas, il faut également adapter la présentation. Pour débuter votre document, mettez vos coordonnées, vos numéros, votre adresse courriel et votre adresse. Mettez ensuite votre intérêt pour le poste en question dans un encadré. Cette rubrique est aussi appelée « Objectif professionnel ». Place maintenant à votre cursus scolaire. Dans un CV anglais, seuls les diplômes qui suivent le baccalauréat comptent. Renseignez-les en partant toujours du plus récent.

Cependant, faites attention aux termes que vous allez utiliser. Informez-vous d’abord sur les vocabulaires exacts qu’on utilise pour les certificats d’études américaines. Ces renseignements devront être suivis par vos formations et vos propres atouts. C’est là que vous devez frapper fort, car pour certains recruteurs étrangers, les expériences comptent plus que les diplômes. Vos compétences devront être mises en avant dans cette section, notamment pour vous démarquer des autres candidats. Précisez bien votre niveau de compétence linguistique.

Puis listez à la fin vos expériences professionnelles. Vous avez le droit de détailler un peu plus chaque poste occupé. Précisez bien les tâches et n’oubliez pas les dates correspondantes. Il est fort probable que vous dépassiez une page pour la description. Enfin, privilégiez le CV en ligne.