Les 5 règles d’or de la conservation du vin

Les 5 règles d’or de la conservation du vin

21 juin 2022 0 Par Thomas

Que votre cave soit composée de grands crus légendaires ou de quelques bouteilles classiques, il est nécessaire de leur offrir les meilleures conditions de conservation pour garantir leur qualité. Pour vous aider, voici des conseils à suivre pour vos vins rouges, vos vins blancs ou vos rosés !

Composition cave à vin idéale : garder une bonne température stable et fraîche

 

Les variations de température ne sont pas bonnes pour conserver vos bouteilles de vin. Si une cave à vins naturelle est connue pour garantir les meilleures conditions de conservation et de vieillissement, c’est grâce à la température idéale et constante qu’elle promet. De tous les facteurs ayant un impact sur l’évolution et le vieillissement du vin, c’est sans aucun doute la température qui est le plus important. Elle influence les notes, les arômes, l’oxydation ou encore l’acidité. Autour de 12 °C c’est la température de dégustation parfaite. Cependant, pour faire vieillir rapidement les bouteilles, un ou deux degrés au-dessus ou en dessous sont validés. Vous pouvez lire l’article pour en savoir plus sur la composition cave à vin idéale.

 

Une bonne cave à l’abri de la lumière

 

Outre les écarts de température, le vin n’apprécie pas la lumière. Vignerons et sommeliers s’accordent à le dire. Il faut surtout des caves à vin anti-UV afin de profiter pleinement des diverses saveurs.

 

Le goût de lumière

Le goût de la lumière est une spécificité chimique qui laisse un arrière-goût désagréable pour le vin blanc ou le vin rouge. C’est un phénomène incluant plusieurs composés comme la riboflavine ainsi que les acides aminés contenant du souffre. Parmi les principales victimes, on retrouve le champagne et le vin blanc. Grâce à leurs tanins, les vins rouges profitent d’une meilleure protection.

 

Comment protéger le vin ?

  • dans l’idéal, peu importe le type de vin, il doit être gardé dans l’obscurité la plus totale. Les caves souterraines représentent ainsi la meilleure alternative ;
  • toutefois, il existe d’autres solutions comme la cave à vin de service électrique par exemple, se rapprochant du frigo.

 

Mettre en place le bon taux d’humidité

 

Pour le vieillissement des vins de garde, l’hygrométrie est un autre critère important. Pour bien vieillir, l’environnement ne doit pas être trop sec ni trop humide. Un bon taux d’humidité doit être compris entre 55 et 80 %, surtout pour les bouteilles avec un bouchon en liège. Une atmosphère trop sèche favorise l’oxydation des bouteilles. Un air trop humide accroit le développement des moisissures et risque de détériorer les étiquettes. Une astuce que vous pouvez emprunter au sommelier, c’est d’ajouter des pierres de lave dans la cave pour avoir un bon taux d’humidité.

 

Le manque de vibrations

 

Une cave à vin permet de conserver vos bouteilles dans des conditions optimales. Néanmoins, le vin a besoin de calme pour vieillir et atteindre sa maturité. Les vibrations ont pourtant tendance à agiter votre breuvage et à freiner la formation de dépôts, nécessaire aux vins rouges. Pour se protéger des vibrations, l’option la plus simple est donc de choisir une cave à vin à porte vitrée, dotée d’un système anti-vibrations ou d’un système de refroidissement à effet Peltier.

 

Garder un air sain entre les compartiments et étagères

 

Le vin va respirer par son bouchon. Le bouchon en liège va donc empêcher que le liquide ne s’échappe et que l’air ne rentre. Si une mauvaise odeur venait à envahir votre espace de stockage, vos bouteilles risquent d’en être imprégnées. C’est pourquoi, il est conseillé de renouveler l’air à l’intérieur de sa cave à vin, que vous optiez pour un modèle réfrigéré ou enterré. Le fait d’avoir une bonne aération permet de réguler l’humidité et surtout d’extraire l’air pollué. Si vous avez choisi une cave à vin de vieillissement, alors prenez un modèle doté d’un système d’aération avec un filtre à charbon actif.

 

Garder ses bouteilles de façon horizontale

 

Cela peut être évident pour vous, mais sachez que c’est une méthode de conservation qui n’est pas forcément utilisée par tous. La raison qui nous pousse à conserver une bouteille couchée est simple : la position horizontale permet au bouchon de liège d’être bien humidifié et surtout de ne pas se dessécher. Les vins effervescents par contre, peuvent tout à fait être gardés debout, car le gaz qui y est, apporte de l’humidité en permanence au bouchon.

 

La cave à vin : un lieu de stockage parfait

 

La cave à vin parfaite doit réunir les critères que nous avons mentionnés ci-dessus. Cela est valable aussi bien pour les bouteilles que vous allez consommer à court terme ou celles que vous allez garder pour quelques mois. En lisant ce guide, vous comprenez que choisir une cave à vin électrique offre les mêmes atouts qu’une cave à vin classique.